Philippe Chanoine Essay

Comme à l’accoutumée, le Rallycross de Dreux, disputé sur le nouveau Circuit Philippe Chanoine, nous a offert des manches qualificatives de feu, dont une en nocturne qui a particulièrement marqué les esprits, et des finales de haute volée ! Devant une foule de spectateurs déchainés, Philippe Maloigne (Peugeot 208 – Supercar), Samuel Peu (Citroën Saxo – Super 1600), Mathieu Trévian (VW Scirocco – D3) et Stéphane Hameau (Peugeot 306 – D4) remportent la dernière manche d’une saison qui aura tenu toutes ses promesses. Allan Mottais s’impose quant à lui dans la Coupe Twingo R1 Rallycross à Dreux et enlève par la même occasion le Championnat de France de Rallycross Junior 2017 ! Le Mayennais roulera au sein de la catégorie Super 1600 l’an prochain au volant de la Renault Twingo S1600 de l’AFOR. 

Supercar – Trophée Yacco

Après le très bel hommage rendu à Philippe Chanoine vendredi soir, la course s’annonçait sous les meilleurs auspices et le public répondait présent en masse dès le samedi !

Après une première journée clôturée par une manche de nuit sensationnelle, le dimanche nous promettait un spectacle de tous les instants et ce fut le cas.

Leader du classement intermédiaire et vainqueur de sa demi-finale, Philippe Maloigne (Peugeot 208) n’a pas flanché en finale, malgré les assauts répétés d’un Guerlain Chicherit (Renault Clio) déchainé, pour aller décrocher sa deuxième victoire de la saison. Le Picard en profite même pour s’emparer de la troisième place du championnat sur le fil. Le pilote de Tignes n’a quant à lui pas lâché une seconde le pilote Albatec et conclut sa première saison complète en Rallycross par un nouveau podium.

Profitant du déclassement de Firmin Cadeddu (Citroën C4) en finale, Jonathan Pailler (Peugeot 208) montait sur son cinquième podium de la saison à Dreux. Patrick Guillerme (Peugeot 208) et Laurent Bouliou (Peugeot 208) complétaient le top 5. Les deux leaders du Championnat, Fabien Pailler (Peugeot 208) et Florent Béduneau (Peugeot 208), n’ont quant à eux pas franchi le cap des demi-finales.

Super 1600 – B-Fast

Toujours aussi impressionnante en terme de qualité, la catégorie Super 1600 n’en finit plus de nous surprendre. Si les manches étaient dominées par Samuel Peu (Citroën Saxo), les demi-finales redistribuaient les cartes avec Jullien Hardonnière (Renault Twingo S1600), le pilote du Volant AFOR/FFSA, et Jean-Sébastien Vigion (Renault Clio R3) vainqueurs en demi-finales.

En finale, pas moins de trois pilotes se succédaient à la tête de la course ! D’abord parti devant, Jean-Sébastien Vigion devait contrôler les assauts de Jimmy Terpereau (C2 S1600) puis de Julien Hardonnière qui parvenait à le dépasser puis de Samuel Peu, revenu de très loin (5e après le premier tour). A l’expérience, c’est finalement le pilote de Varades, Champion de France 2017, qui s’impose après une course folle. Déclassé après la course, Julien Hardonnière laissait le podium à Jean-Sébastien Vigion et Maximilien Eveno (C2 S1600), qui a connu un week-end pour le moins agité.

Le pilote de Dreux, Fabien Chanoine (Renault Twingo S1600), de retour à la compétition après un an d’absence, prenait une très belle cinquième place derrière Marc Pouderoux (C2 S1600).

Championnat de France Junior & Coupe Twingo R1 Rallycross – Centrakor

Avec trois pilotes regroupés en un seul point, la course pour le titre chez les Juniors s’annonçait passionnante ! Et le scénario idéal se présentait avec Allan Mottais, Valentin Comte et Emmanuel Danveau qualifiés pour l’ultime finale de la saison !

Bien que ‘junior’, les trois jeunes hommes ont démontré une maturité déconcertante et un état d’esprit irréprochable, malgré l’enjeu, en nous offrant une dernière lutte remarquable. Parti devant, Allan Mottais a dû contenir les assauts de Valentin Comte tout au long de la course mais le Mayennais ne faiblira pas et décrochera le graal en franchissant la ligne d’arrivée en première position : le titre de Champion de France Junior 2017 qui lui offre un volant en S1600 dès 2018 !

Très beau deuxième, Valentin Comte peut être fier de son parcours pour sa première saison complète en Rallycross tout comme Emmanuel Danveau, troisième de la course et du championnat. La détermination de ces deux-là ne rend que plus beau le titre d’Allan Mottais !

Déjà sacré dans la Coupe Twingo R1 Rallycross, Olivier Spampinato prend la quatrième place après un tête-à-queue dans le tour joker et devance au final Clément Jan.

Malgré une dernière finale marquée par une sortie de piste, Mégane Hardonnière enlève quand même le titre chez les Féminines devant Gaëlle Moncarré, vainqueur à Dreux, et Alizée Pottier.

Division 3 – Centrakor

Si Christophe Saunois (Toyota Corolla) a joué la régularité pour décrocher une cinquième couronne, c’est bien Mathieu Trévian (VW Scirocco) qui aura été l’homme fort de cette saison 2017 avec une cinquième victoire enlevée ici sur le Circuit Philippe Chanoine ! Le Finistérien pourra regretter son début de saison mais il faut être parfait pour réussir à contrer le Champenois.

Comme lors de cette saison, Xavier Briffaud (Mini Cooper) et Marc Morize (Peugeot 208), figure emblématique du Championnat de France de Rallycross qui a mis un terme à sa carrière hier soir, se sont bataillés pour les places d’honneur pour terminer dans cet ordre derrière Trévian. Grégory Le Guernevé (Peugeot 208), toujours plus performant, et Romuald Delaunay (DS 3), venu de l’Autocross, complètent le top 5.

Division 4 – AFOR

Les deux pilotes qui ont dominé le week-end jusqu’à la finale n’ont pas été récompensés en voyant leur course s’arrêter dès le deuxième virage … Il s’agit de Jessica Tarrière-Anne (Renault Clio), vainqueur du classement intermédiaire et de sa demi-finale, et Xavier Goubill (Peugeot 306).

Lors du deuxième départ, Stéphane Hameau (Peugeot 306) prenait le meilleur envol et se dirigeait tout droit vers sa sixième victoire de la saison, faisant de lui un très beau vainqueur de la Coupe de France de Division 4 ! Jean-Mickaël Guérin (Peugeot 206) et Anthony Paillardon (Peugeot 206) complétaient ce dernier podium de la saison.

Horaires Diffusion TV :

Dimanche 22 Octobre à 16h30 sur La Chaîne L’Equipe

Classement Finales Dreux #009 :

Supercar : 1. Philippe Maloigne – 2. Guerlain Chicherit – 3. Jonathan Pailler – 4. Patrick Guillerme – 5. Laurent Boulioi…

Super 1600 : 1. Samuel Peu – 2. Jean-Sébastien Vigion – 3. Maximilien Eveno – 4. Marc Pouderoux – 5. Fabien Chanoine…

Coupe Twingo R1 : 1. Allan Mottais – 2. Valentin Comte – 3. Emmanuel Danveau – 4. Olivier Spampinato – 5. Clément Jan …

Division 3 : 1. Mathieu Trévian – 2. Xavier Briffaud – 3. Marc Morize – 4. Grégory Le Guernevé – 5. Romuald Delaunay…

Division 4 : 1. Stéphane Hameau – 2. Jean-Mickaël Guérin – 3. Anthony Paillardon – 4. Sébastien Guillemaud – 5. Aurélien Crochard…

Le classement Général du Championnat et de la Coupe de France 2017 est sous réserve de la publication officiels des résultats par la FFSA.

Retrouvez toutes les informations et les classements sur www.rallycrossfrance.com

Contact presse : Mathieu Anne – Attaché de presse AFOR – presse@rallycrossfrance.com

 

 

Rallycross France: Philippe Chanoine nous a quitté ...

Figure majeure du Rallycross tricolore, Philippe Chanoine s'est éteint ce dimanche, abandonnant dans son sillage toute la grande famille du Rallycross Français ainsi qu'une discipline au sein de laquelle il s'est toujours massivement investi.

 

 

Pour preuve, c'est dès la saison 1983 que Philippe entamera sa carrière dans les rangs de la Renault Cross Elf-Diac au volant d'une 4L avant de faire peau neuve dès la saison suivante avec une Renault 5 Alpine avec laquelle il avait pris la 46ème place du championnat de France, terminant son effort juste derrière Philippe Wambergue, François Chartrain ou encore Paul Surand. Contenu à quelques piges à cette époque, Philippe conservera cette monture jusqu'au terme de la saison 1988 tout en se rapprochant progressivement du Top 20 global, puis de passer à la Renault 21 Turbo toujours dans les rangs de la Division 1.

En 1991, son premier véritable programme complet se soldera par une dixième place au général d'un championnat de France qui mélangeait, à l'époque, les Divisions 1 et 2 sans distinction pour établir sa hiérarchie. Une saison qui correspondra également à sa transition à la catégorie reine du Rallycross au volant d'une Renault 21 Quadra. Un modèle qu'il conservera jusqu'à la fin de la saison 1992, puis de profiter de l'ère Groupe A pour développer une Renault 19 Quadra qui contribuera, par la suite, à faire le bonheur d'un certain David Meslier.

Une R19 Quadra qui lui assurera de cumuler pas moins de 15 podiums, dont deux victoires alignées lors de la saison 1995 à Essay ainsi que sur le tracé du Creusot. Une efficacité qui poussera Philippe Chanoine à confier la construction d'une nouvelle Renault Mégane à Christian Le Saux et Sport Système durant l'intersaison 1995/1996. Une voiture dont il n'aura malheureusement pas véritablement eu le temps d'exploiter le potentiel, la tragédie de la Coupe Inter-Nations d'Essay poussant Philippe à mettre un terme à sa carrière sportive.

Par la suite, c'est depuis les coulisses que Philippe se contentera de poursuivre son investissement dans la discipline. Une période faste pour le normand suite à ses associations plus que productives avec Christophe Vaison et David Meslier, puis en contribuant à relancer Jérôme Grosset-Janin en Rallycross après son intermède en championnat de France des Rallyes. Depuis, c'est autour de Fabien, son double vice-champion de France Supercar de fiston que le concessionnaire Renault de Dreux avait poursuivi son engagement dans la discipline.

Si Philippe Chanoine n'obtiendra jamais la moindre récompense individuelle en tant que pilote, son parcours de Team Manager fut quant à lui nettement plus prégnant avec deux titres Supercar à mettre à l'actif de David Meslier en 2008, puis de Jérôme Grosset-Janin en 2013, tout en contribuant à placer la discipline sur le devant de la scène dans sa ville de Dreux.

www.pureRallycross.com s'associe à l'immense peine de Fabien, de sa famille ainsi que de ses proches.

Share'); //]]>

0 Thoughts to “Philippe Chanoine Essay

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *